The premier destination for exclusive dinnerware from avant garde manufacturer

FAQ’S

Vos questions, Nos réponses

Vous souhaitez poser une question, envoyer nous un mail à mail@nonsansraison.com

Comment reconnaître une porcelaine ?

Pour le savoir, faites-la tinter. La porcelaine renvoie un son cristallin, contrairement à la faïence. Pour avoir confirmation, tournez l’objet face à la lumière. La porcelaine est translucide alors que la faïence est opaque.

La porcelaine est-elle fragile ?

Il ne faut pas se laisser duper par sa finesse et sa subtilité. La porcelaine est une matière résistante aux chocs et aux fortes variations de température. Grâce à l’émaillage qu’elles subissent, les assiettes en porcelaine ne se rayent pas facilement. Ce n’est d’ailleurs pas une coïncidence si ce matériau a été baptisé « or blanc » devant tant de caractéristiques exceptionnelles. Contrairement aux idées reçues, l’entretien des assiettes en porcelaine est simple puisqu’elles passent très bien au lave-vaisselle. À noter également que la plupart de nos modèles supportent les passages au four à micro-ondes.

Glossaire sur la porcelaine

Découvrez et comprendre le vocabulaire de la porcelaine.

Céramique

La céramique vient du mot « keramos » qui signifie argile. Elle est solide à température ambiante et n’est ni métallique, ni organique. Les objets en céramique sont réalisés par solidification à haute température d’une pâte humide plastique ou frittage d’une poudre sèche préalablement comprimée, sans passer par une phase liquide. Il existe deux branches de céramique d’une part la terre cuite, recouvre l’ensemble des objets, fabriqués à partir de terre argileuse, qui ont subi une transformation physico-chimique irréversible au cours d’une cuisson à température élevée et d’autre part les céramiques techniques dotées de nouvelles propriétés (tenue à très haute température, tribologie, conductibilité, etc.).. On distingue deux grandes catégories de céramique : à pâte poreuse (faïences, terres cuites et certains grès) et à pâte imperméable (porcelaines et grès).Les céramiques doivent leurs qualités distinctives tant à la composition de la pâte qu’aux modalités de cuisson. Les nuances de couleurs, les variétés d’aspect en dépendent.

Porcelaine

La porcelaine est une céramique à pâte dure. Elle est obtenue à partir d’un mélange de kaolin (50 %), d’un peu d’argile, de feldspath (25 %) et de quartz (25 %), cuit à 950° une première fois (cuisson de la pâte) et entre 1 300° et 1 400° une seconde fois (cuisson de l’ émail). La porcelaine grâce au kaolin a la particularité de rester blanche après la cuisson. A 1400°C, la porcelaine arrive à l’étape de la vitrification. La porcelaine est non poreuse (-0% de porosité), translucide et fine, résistante aux chocs thermiques et mécaniques.

 

Feldspath

Minéral que l’on trouve fréquemment dans les roches éruptives.

Kaolin
Roche argileuse blanche, friable et réfractaire.
Quartz

Minéral commun présent dans des roches éruptives, sédimentaires et métamorphiques

Biscuit
Porcelaine cuite à 1. 400°C. A cette température la matière s’est vitrifiée. Cette pièce n’est par couverte d’émail et n’est pas décorée.
Email
 Matière brillante, vernis et transparente qui recouvre la porcelaine. Appelée aussi glaçure, elle est composée  de quartz, de silice, de fondant, de kaolin et de chaux.