The premier destination for exclusive dinnerware from avant garde manufacturer

Non Sans Raison

 

Non Sans Raison

Notre Philosophie

Révélateur d’un patrimoine unique au monde, Non Sans Raison est garant du savoir-faire porcelainier de Limoges. Sur toutes sortes d’usages qu’offre la porcelaine, nous innovons pour perpétuer l’âme d’un matériau millénaire doté de qualités exceptionnels et d’une prestigieuse histoire indissociable de celle des hommes. Ainsi, nous insufflons chaque jour une vitalité nouvelle à ses racines.

Notre Matière

Jadis découverte sur nos terres, notre pâte dite extra blanche devient après de nombreuses manipulations, une porcelaine subtile et éclatante. Sublimée par nos formes et nos décors, elle donne à nos pièces toute leur singularité. En relation complice avec nos artisans porcelainiers, nous exaltons ses qualités naturelles par le soin et la technique apportés à chaque pièce.

La Garantie d’une Porcelaine de Qualité

Fidèles à des convictions d’éthique et de qualité, nous fabriquons toutes nos pièces en France, à Limoges et garantissons un produit de haute facture. Nos créations sont artisanales et bénéficient d’un fait main des plus talentueux, d’un savant dosage des métaux précieux, d’un sens du détail, de températures idéales et de finitions soignées.

Voir Nos Collections

.

En savoir plus sur Non Sans Raison

Qui sommes nous ?

Créateur et éditeur français de produits en porcelaine de Limoges de haute facture artisanale commercialisés dans le monde entier et réalisés à partir des matériaux les plus nobles. C’est par l’innovation que Non Sans Raison, maison fondée en 2008, valorise le savoir-faire artisanal porcelainier de Limoges en créant dans le respect des traditions séculaires des produits contemporains de haute facture fabriqués à Limoges et adaptés à la modernité de nos usages.

Que faisons nous ?

Non Sans Raison doit son succès croissant au développement de formes innovantes et de services de table décorés de motifs graphiques d’une inaltérable modernité, cuits en grand feu pour une tenue optimale et une utilisation quotidienne. Elle s’est aussi fait connaître par la diversité et la transversalité de ses collaborations avec des artistes et designers plasticiens et la pertinence d’évènements participatifs autour de la porcelaine.

Fournisseur officiel ou partenaire confidentiel, Non Sans Raison propose également une offre clé en main grâce à son activité de fabrication intégrant toute la chaine de production dans sa structure. Du simple décor sur notre porcelaine blanche existante à la création de formes sur-mesure, notre service professionnel avec son bureau d’études design & conception intégré et son réseau compétent et diversifié de partenaires, vous fournit dans les meilleurs délais un produit de qualité fabriqué à Limoges. Louis Vuitton, Yves Saint Laurent, Colette, WSN, Alife&co, Hôtel Amour, La Maison Blanche à Paris, Alife, Union Capital Groupe, Julie Gaillard Design, Galerie Triode, Claudio Colucci et bien d’autres nous ont déjà fait confiance.

Pourquoi nous le faisons ?

Plus que réveiller cette belle endormie, la faire exister dans son temps est un défi permanent qui appartient à notre génération comme aux précédentes ; le faire avec éthique et de manière équilibrée, est d’abord une de nos exigences.

Animée par la passion et l’expertise, notre démarche collective ancrée dans la revalorisation du patrimoine porcelainier de Limoges, s’accorde à réveiller le passé à travers la modernité créative et dans le respect des traditions ancestrales. En relation complice avec le savoir faire des artisans les plus habiles, nous misons sur l’innovation artistique comme vecteur de valorisation et de développement de produits autour du potentiel créatif de l’or blanc de Limoges. L’estampille Non Sans Raison se veut être une déclaration d’intention de perfection et le manifeste au rayonnement des savoir-faire des maitres artisans porcelainiers de Limoges.

Attaché à l’idée qu’une création n’a de sens qu’en regard d’une démarche pensée et argumentée, Non Sans Raison voit la porcelaine comme un point de départ vers une expérience multi-sensorielle qui parfois s’échappe de la table. Confrontant la tradition aux usages sociaux et culinaires d’aujourd’hui, leurs objets se font l’écho d’un art de vivre en transformation.

Ou nous le faisons ?

Fidèle à des convictions d’éthique et de qualité, nous fabriquons toutes nos pièces en France à Limoges et garantissons un produit de haute facture grâce à une surveillance constante de la fabrication et une maîtrise de l’ensemble des matières utilisées, toutes de très hautes qualités, pour vous offrir le meilleur de la porcelaine.

.

La Fabrication

Préparation de l'or blanc

Le KAOLIN extra blanc, roche argileuse sédimentaire blanche, le QUARTZ et le FELDSPATH sont associées, broyées, tamisées, délayées puis malaxées, et enfin essorées. Cette association de trois poudres arrive sous forme de mélange caillouteux qu’il faut diluer dans un malaxeur pour devenir de la barbotine. Dès lors apparait cette crème couleur ivoire, semblable à une pâte pain. Elle est ensuite filtrée pour éliminer toute l’eau qu’elle contient puis essorée.

Modelage et façonnage

Selon les quantités et la difficulté des pièces à réaliser, il existe trois techniques différentes de façonnage de la pâte qui sont les suivantes : le coulage manuel, le coulage par pression et le calibrage manuel.

Pour les petites séries et la création de formes originales et complexes, le modeleur crée sa matrice que l’on appelle également « mère » ou « noyau » qu’il façonne en résine poreuse. Cette matrice permet alors de réaliser en plâtre sur le tour autant de moules que la production l’exige. Dans un souci de qualité, ces moules sont remplacés régulièrement car ils ne peuvent réaliser qu’un nombre inférieur à 100 de pièces. La pâte, restée à l’état de barbotine, est alors coulée manuellement dans le moule. Une fois l’excédent de barbotine retirée, le moule sèche une demi-heure environ avant que la pièce soit démoulée.

A l’inverse de la technique du coulage qui utilise une pâte liquide, la pâte nécessaire au coulage par pression est réduite en poudre grâce à l’action de l’air pulsé à haute température. Cette poudre passe ensuite au pressage isostatique entre deux moules en polyuréthane, composant le dessus (le poinçon) et le dessous (la membrane), de la future pièce. De cette manière, la poudre s’agrège et se solidifie. Cette technique est utilisée plus particulièrement pour les grandes séries.

La technique du calibrage à la main est quant à elle utilisée pour les petites séries et les pièces circulaires et complexes. Pour se faire, la pâte est d’abord introduite dans une boudineuse désaéreuse d’où elle ressort sous la forme de boudins de pâte. Ces boudins sont alors pressés sur un moule en rotation par action d’un calibre.

La pièce ainsi façonnée en cru selon ces différents techniques est alors ébavurée, épongée, brossée et séchée. A cette étape, la pièce particulièrement friable est travaillée avec la plus grande délicatesse. Une phase de garnissage peut alors intervenir pour ajouter aux pièces des parties telles que les anses ou les becs verseurs à l’aide de barbotine en guise de colle.

Première cuisson dégourdi

Dés lors intervient la première cuisson à 980°C, que l’on appelle dégourdi qui solidifie les pièces tout en les rendant poreuses et ainsi réceptive à l’émail. Délicatesse et habilité sont de mise dans cette étape pour ne laisser apparaître aucune trace de manipulations après cette première cuisson. A la sortie du four, les pièces dégourdies ont réduites de 15% de façon homogène dans toutes ses proportions. Elles sont alors dépoussiérées par brossage couplée à de l’air comprimé. Cette étape est appelée espaçage.

A cette étape, une autre cuisson est possible afin d’obtenir un biscuit de porcelaine. La pièce est alors cuite à haute température (1. 400°C) sans émail et sans décor.

 

Émaillage et deuxième cuisson grand feu

La rencontre du biscuit avec l’émail…
Après l’espaçage vient l’émaillage par trempage ou bien automatique. L’émailleur trempe chaque pièce dégourdie dans un bain constitué de feldspath et de quartz. La pièce, rendue poreuse par la première cuisson au dégourdi, absorbe toute l’humidité de l’émail. Par un geste précis de la main, l’épaisseur de la glaçure se dépose sur la pièce. La pulvérisation manuelle est également utilisée pour certaines parties de la pièce. Cette glaçure transforme la pièce en une matière vitrifiée, blanche et translucide. Chaque pièce, longuement séchée à l’air, est alors vérifiée au pinceau avant la cuisson.

Une deuxième cuisson à 1380°, appelée four de blanc, des pièces émaillées est alors nécessaire. Les pièces sont empilées à l’intérieur du four de blanc, protégées par les étuis réfractaires appelés gazettes. Cette cuisson à haute température en atmosphère réductrice provoque une vitrification en profondeur qui rend le biscuit et sa glaçure indissociables. A la sortie du four, un polissage manuel ou automatique est réalisé sur chaque pièce. Afin de ne garder que le premier choix, un tri des pièces est également effectué.

La création, la pose et la cuisson du décor

Après la deuxième cuisson vient ensuite la création du motif sur la pièce grâce à la chromolithographie ou la peinture à la main ou bien encore par la vaporisation au pistolet. La technique du filage, réalisée par le fileur-doreur, peut aussi être utilisée pour peindre le bord des pièces à l’aide du pinceau à sifflet. La pièce est centrée sur une tournette en rotation afin de réaliser sur son pourtour un trait d’épaisseur constante.

Et, pour finir intervient la toute dernière et troisième cuisson du décoré entre 800 et 1200°C. Cette cuisson fuse les différents oxydes dans l’émail et apporte à la porcelaine des propriétés et une résistance indispensables aux usages quotidiens. La céramique devient non poreuse, sonore, dure et translucide et la pièce unique magnifiée par son décor.

La pièce finale

L’estampille Non Sans Raison est une déclaration d’intention de perfection et le manifeste au rayonnement des savoir-faire porcelainiers de Limoges. Notre exigence d’authenticité se traduit par la perfection du fait main, des températures idéales, le sens du détail, un savant dosage des métaux précieux et des finitions soignées. Forme coupe en kaolin extra blanc légère, translucide et fine. Passage au lave vaisselle autant de fois que vous le souhaitez.Véritable porcelaine de Limoges. Fabrication 100% française.

.

Les Fondateurs

Née en 1985 et diplômée de l’école ISEM-ESMOD de Paris, et d’un master en recherche sur la mode, Bertille Carpentier  a d’abord été rédactrice pour plusieurs magazines print et web dans le domaine du graphisme, du design et de la mode. Elle a ensuite été chargée d’études dans un bureau de conseil et de prospective en création et marketing avant de créer la maison Non Sans Raison avec cette volonté de donner un nouveau souffle à la porcelaine de Limoges.

Né en 1983, diplômé en Arts Graphiques, Martial Dumas commence à travailler en tant que graphiste dans les secteurs de la mode et des spiritueux. Il intègre ensuite l’école ISEM-ESMOD, où il rencontre Bertille. Après plusieurs expériences en coordination marketing et création dans la Haute-Couture, il crée la maison Non Sans Raison en 2008 et l’atelier français de sérigraphie artisanale et haut de gamme Deuxième Chambre. Tous deux, ils développent également Coalition, une agence de conseil en valorisation produit qui s’attache à perpétuer et à remettre au goût du jour des savoir-faire ancestraux.

Non Sans Raison est aujourd’hui présente sur le marché de l’hôtellerie, de la restauration haut de gamme et en distribution sélective dans des concept stores et galeries. Présente sur les grands événements du design tels que Maison & Objet, Designer’s Days, Agora Bordeaux, Paris Design Week, Meet My Project, Art Basel Miami, Non Sans Raison a exposé à la galerie Joyce en 2008, à l’hôtel de ville de Lyon en 2010, au Colette Carnaval, à la FIAF de New York et à la galerie Flow à Londres en 2012, au Lieu du Design en 2013 et au Miami Design Bridge en 2014. En 2015, les événements s’enchainent à l’hôtel des Ministres à Bercy, sur Maison & Objet Miami, Creative France au salon du Bourget et French Design Connection à New York. Le musée national Adrien Dubouché lui a réservé une exposition en 2015. A cette occasion, un livre a été édité aux Ardents Editeurs. Elle collabore aussi régulièrement notamment avec Colette, les salons Who’s Next et Première Classe à des événements participatifs tels que des ateliers culinaires et artistiques autour de la porcelaine. En mars 2016 sur le salon Première Classe, ils ont lancés Non Sans Raison Tasting room dédié à l’organisation d’événements culinaires inédits et sur-mesure.  

Vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous ici.

Instantanés

  • "Ce sont les passions et non les intérêts qui mènent le monde." Alain
  • "Le blanc sonne comme un silence un rien avant tout commencement." Vassily Kandinsky
  • "Il faut trouver le juste équilibre entre ce que l'on veut faire, ce qui est possible, et ce que souhaitent les convives." Ferran Adrià
  • "Je recherche la nature profonde d'un objet : cet accord entre une époque, une technique, une approche particulière qui fait que l'objet a acquis une personnalité, un caractère profond, ancré en lui." Jean Nouvel
  • "Ce que l'on voulait faire c'est en le faisant qu'on le découvre." Alain
  • "En art j'aime la simplicité ; de même en cuisine." Erik Satie
  • "Sans morale, il n'y a plus de vin de Bordeaux, ni de style. La morale, c'est le goût de ce qui est pur et défie le temps." Jacques Chardonne
  • "Dis moi ce que tu manges, je te dirais ce que tu es". Jean Anthelme Brillat Savarin

Les Designers

Latest Tweets